Le père noël et le ramoneur

Hier soir, comme tous les ans à la même époque, je suis allé chercher les cadeaux dans la fabrique de jouets. Aujourd'hui j'ai attelé mes rennes au traîneau puis j'ai demandé à trois lutins de venir avec moi ce soir. C'était une très belle journée. Nous sommes partis livrer les cadeaux à tous les enfants du monde.

Au début ça s'est très bien passé, puis les rennes m'ont fait tomber du traîneau dans une cheminée où je suis resté bloqué. J'étais bien trop gros pour arriver à sortir tout seul.

Alors j'ai crié, mais mes lutins ne pouvaient pas m'entendre parce qu'ils étaient déjà loin avec le traîneau. Par contre j'ai réveillé tout le quartier. Des personnes ont ouvert leurs volets et ont crié : "Arrêtez de faire du bruit !" Et elles sont reparties au lit. J'étais toujours bloqué dans la cheminée, j'avais du mal à respirer. J'ai encore crié mais personne n'a réagi. Quelques minutes plus tard j'ai entendu un bruit. C'était une porte qui grinçait, j'ai senti quelque chose qui me coulait dessus : quelqu'un m'avait jeté un verre d'eau à la figure.

Ça faisait trois heures que je m'agitais dans tous les sens, personne n'est venu m'aider quand un ramoneur qui sortait d'une autre cheminée est venu me voir ; "Monsieur vous voulez de l'aide ?" Il m'a tendu la main et m'a sorti de la cheminée. Enfin je pouvais respirer correctement. Il m'a appelé cher collègue parce que j'étais aussi noir que lui. Puis il m'a invité chez lui pour dormir comme je n'avais plus de traîneau. Je n'étais pas trops content de rester bloqué dans Paris avec ce ramoneur.

Alors ils se disputent avec moi puis la dispute se transforme en bagarre. Comme j'ai perdu, ils m'obligent à revenir au Pôle Nord. J'accepte à condition que je ne distribue toujours pas les cadeaux. Les lutins sont déçus car si je ne le fais pas c'est que je ne suis plus un vrai père noël. Je leur réponds :

Heureusement, quelques jours plus tard mes lutins sont venus me chercher. Ils avaient remarqué que j'avais disparu après avoir distribué tous les cadeaux. Ils avaient cherché dans toutes les cheminées du monde avant de me trouver chez le ramoneur. On est parti à une heure du matin quand le ramoneur dormait profondément et on est retourné au Pôle Nord.



Julen (CM1)

Carte à imprimer Texte à imprimer


Sommaire